AggloSion

Lors de sa dernière séance, le Conseil général a accepté de participer au projet AggloSion sur recommandation de la commission ad hoc à laquelle j’ai eu le plaisir de participer.

Ce projet concerne avant tout la mobilité de la future agglomération bipolaire (Sion à l’est, Ardon-Vétroz-Conthey à l’ouest, ainsi que toutes les communes « satellites » jusqu’à 1100 m d’altitude) qui pourrait compter 90000 habitants à l’horizon 2030.

Cette évolution démographique prévue entraînera forcément des investissements pour les infrastructures liées à la mobilité sous toutes ses formes.

De ce point de vue, le projet AggloSion offre au moins deux avantages décisifs.

Le premier est qu’il est global dans le sens qu’il couvre vraiment tous les aspects de la mobilité : automobile bien sûr, mais les transports publics et les pistes cyclables ne sont pas en reste. A terme il sera possible de circuler en sécurité à vélo d’Ardon à St-Léonard et les cadences des transports publics seront au moins doublées. Cerise sur le gâteau, il devrait y avoir un arrêt des trains régionaux à Ardon. Les vétrozains auront vraiment le choix des moyens de transport.

Ce projet est aussi global dans le sens où il couvre également les aspects liés à l’urbanisme et à la protection du paysage, ce qui n’est pas un luxe quand on voit comment a (mal) évolué la plaine du Rhône.

Le deuxième avantage est qu’il est financé par un fond fédéral, à hauteur de 30-40% selon les ouvrages. Ces futurs investissements obligatoires seront donc sensiblement allégés.

Certains se sont posés la question de savoir si la souveraineté communale n’était pas mise en jeu et si la future entité « AggloSion » n’allait pas devenir une organisation supra-communale.

Il est vrai que la participation à ce projet induit certaines obligations vis-à-vis des autres communes partenaires, mais sur le fond, la commune de Vétroz reste indépendante et maîtresse d’œuvre des ouvrages la concernant et le Législatif devra en accepter le financement à chaque étape.

Mais avant de voir les bus aux couleurs d’AggloSion traverser le village, nous devrons être patients, car le projet doit encore être accepté par la Confédération et les premiers travaux ne commenceront pas avant 2015.

Cet article a été publié dans Opinions. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s